Plaforme d’échange

Webinaire : Bilan et perspectives du programme EASEE

Le programme EASEE offre un accompagnement aux aéroports pour faciliter leur intégration ou leur évolution dans la démarche Airport Carbon Accreditation (ACA) de l’ACI Europe.

Lancé en 2020, le programme EASEE se termine au 31 décembre 2022. Il est ainsi temps de réaliser le bilan sur les objectifs du programme ci-dessous :

    • Amener les aéroports vers une accréditation ACA 2 au minimum en leur apporter un soutien financier et technique sur mesure.
    • Fédérer l’engagement des aéroports vers un espace
      communautaire en ligne.
    • Mesurer l’impact du Programme grâce à l’outil ACERT 5.1 pour le programme EASEE.
    • Réaliser un bilan qualitatif.

Le webinaire rappellera le contexte concernant la mise en place du programme, illustrera les bilans quantitatifs et qualitatifs et dévoilera les perspectives quant à l’accompagnement qui peut être fourni aux aéroports.

Durée :

25-30 min de conférence + 10-15 min de questions/réponses

Conférence animée par :

Nicolas PAULISSEN, Délégué Général, UAF

Rafael COSTA, Développement Durable, UAF

Valérie VLAJCIC, Chef du programme EASEE, Eco CO2

Julien LEMASSON, Référent Technique Programme EASEE , Eco CO2

Plus qu’un mois pour bénéficier de la nouvelle aide financière EASEE pour la transition énergétique

logo easee

L’UAF & FA et Eco CO2 prolongent la date de candidature pour le nouvel AMI avec, à la clef, une aide supplémentaire destinée aux aéroports engagés dans le programme EASEE. Ce deuxième AMI vise à apporter aux aéroports un financement destiné à la mise en œuvre de mesures pour la transition énergétique.

Les actions financées dans le cadre de l'AMI 2.

      • Actions de sensibilisation des employés aux consommations d’énergie
      • Audit énergétique

Nous mettrons à disposition des candidats aéroports, dont l’action aura été retenue dans le cadre de cet AMI, une liste non exhaustive et non agréée de prestataires susceptibles d’accompagner l’aéroport dans la réalisation de l’action retenue.

Dossiers de candidatures

Pour candidater à l’appel à manifestation d’intérêt, les aéroports devront retourner le dossier d’inscription. Tous les documents utiles sont disponibles sur l’espace membres du site EASEE, rubrique “documentation”

• Le cahier des charges AMI “Accélérer la sobriété énergétique et la réduction de l’impact environnemental” (dossier de réponse inclu)
• La FAQ

Date de remise des dossiers

Les aéroports éligibles doivent retourner le dossier d’inscription avant le 31 août 2022.

Sélection des dossiers

La sélection des candidats sera assurée par l’UAF & FA (porteur pilote) et Eco CO2 (porteur associé) et les actions devront être mises en place ou engagées avant la fin du programme, soit le 31/12/2022.

Ce nouvel appel à manifestation d’intérêt (AMI) fait suite à l’appel à manifestation lancé au printemps dernier. Cet AMI s’adressait aux aéroports participant au programme EASEE et proposait de nouvelles aides afin de financer des mesures de réduction de la consommation d’énergie.

EASEE propose aux aéroports une nouvelle aide financière pour faciliter la transition énergétique

logo easee

L’UAF & FA et Eco CO2 lancent un nouvel AMI avec, à la clef, une aide supplémentaire destinée aux aéroports engagés dans le programme EASEE. Ce deuxième AMI vise à apporter aux aéroports un financement destiné à la mise en œuvre de mesures pour la transition énergétique.

Les actions financées dans le cadre de l'AMI 2.

      • Actions de sensibilisation des employés aux consommations d’énergie
      • Audit énergétique

Nous mettrons à disposition des candidats aéroports, dont l’action aura été retenue dans le cadre de cet AMI, une liste non exhaustive et non agréée de prestataires susceptibles d’accompagner l’aéroport dans la réalisation de l’action retenue.

Dossiers de candidatures

Pour candidater à l’appel à manifestation d’intérêt, les aéroports devront retourner le dossier d’inscription. Tous les documents utiles sont disponibles sur l’espace membres du site EASEE, rubrique “documentation”

• Le cahier des charges AMI “Accélérer la sobriété énergétique et la réduction de l’impact environnemental”
• Le dossier réponse

Date de remise des dossiers

Les aéroports éligibles doivent retourner le dossier d’inscription avant le 31 août 2022.

Sélection des dossiers

La sélection des candidats sera assurée par l’UAF & FA (porteur pilote) et Eco CO2 (porteur associé) et les actions devront être mises en place ou engagées avant la fin du programme, soit le 31/12/2022.

Ce nouvel appel à manifestation d’intérêt (AMI) fait suite à l’appel à manifestation lancé au printemps dernier. Cet AMI s’adressait aux aéroports participant au programme EASEE et proposait de nouvelles aides afin de financer des mesures de réduction de la consommation d’énergie.

Webinaire : Evaluer et améliorer sa qualité de l’air : nouvel outil pédagogique et complémentaire

Le programme EASEE offre un accompagnement aux aéroports pour faciliter leur intégration ou leur évolution dans la démarche Airport Carbon Accreditation (ACA) de l’ACI Europe.

Pour élargir ses thématiques, le programme EASEE met à disposition des aéroports un nouvel outil pédagogique et complémentaire afin de mieux comprendre, évaluer et réduire leurs émissions de polluants atmosphériques et contribuer ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air de leur territoire.

Le webinaire rappellera la genèse de cet outil, la différence entre qualité de l’air et gaz à effet de serre. Il présentera ensuite le fonctionnement de l’outil proposé par le programme pour évaluer les émissions de polluants atmosphériques d’un aéroport.

Evaluer et améliorer sa qualité de l’air : nouvel outil pédagogique et complémentaire 

Agenda :

        • Genèse / Contexte de l’outil qualité de l’air
        • Présentation de l’outil de pédagogie
        • Conclusion et usage

Durée :

25-30 min de conférence + 10-15 min de questions/réponses

Conférence animée par :

Sophie PEVERGNE et Lucie MOUTHUY, Consultantes, I CARE & CONSULT

Jérémi GOULAIN, Référent Technique programme EASEE, Eco CO2

Le programme EASEE propose des aides supplémentaires pour financer vos actions de transition énergétique

logo easee

Dans le cadre du programme EASEE, l’UAF et Eco CO2  lancent un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour accélérer la transition énergétique et la réduction de l’impact environnemental. Cet AMI est à l’attention des aéroports de la métropole engagés dans le programme. Son objectif est de proposer de nouvelles aides au financement d’actions de réductions de GES.

Pour bénéficier de ces nouveaux financements, les aéroports éligibles doivent nous retourner le dossier d’inscription avant le 7 avril 2022. La sélection des candidats sera assurée par l’UAF & FA (porteur pilote) et Eco CO2 (porteur associé) et les actions devront être mises en place ou engagées avant la fin du programme, soit le 31/12/2022.

Espace documentation / Ressources / Appel à Manifestation d’Intérêt

Informations complémentaires pour créer son compte sur l’espace Membres

Des financements pour faciliter l'atteinte de l'accreditation ACA 2 et ACA 3

Le programme EASEE participera financièrement à l’accompagnement des porteurs de projets pour la mise en œuvre d’actions concrètes visant à réduire l’émission des Gaz à Effet de Serre au sein des plateformes aéroportuaires. Ces financements complètent les moyens d’action et d’accompagnement du programme EASEE  pour l’atteinte du niveau ACA 2 ou ACA 3 du dispositif Airport Carbon Accreditation.

Des actions clés pour accélérer la transition énergétique des aéroports

En effet, l’importance de l’enjeu sur la réduction des consommations énergétiques et des GES passe par la mise en œuvre de plusieurs leviers comme : 

      • L’installation d’équipements performants et de dispositifs de gestion et de contrôle  
      • Des rénovations énergétiques  
      • Une communication et une sensibilisation aux écogestes 
      • L’intégration d’énergies renouvelables et propres 

Quelques exemples d'actions

Voici quelques actions pouvant être financées dans le cadre de cet AMI. Cette liste est à titre d’illustration et n’est pas exhaustive. Toute proposition des répondants sera étudiée. 

      • Participation à la modernisation des engins de piste, 
      • Actions de sensibilisation des employés aux consommations d’énergie, 
      • Sensibilisation/formation à l’éco conduite pour les engins de pistes,  
      • Recours aux énergies renouvelables, 
      • Optimisation des zones bagages (tri, bagages, escalators, etc.) 
      • Bilan/audit énergétique 
      • Etudes d’opportunités

Des financements non cumulables avec les opérations standardisées et les autres programmes CEE

Cet AMI intervenant dans le cadre d’un programme Certificat d’Economies d’Energie, les actions finançables ne devront pas figurer dans la liste des opérations standardisées d’économies d’énergie, ni être financées par un autre programme CEE. Cette liste est disponible sur le site du ministère (https://www.ecologie.gouv.fr/operations-standardisees-deconomies-denergie. A titre d’exemple sont déjà financées les actions suivantes : 

      • Luminaire d’éclairage général à modules LED ; 
      • Conduits de lumière naturelle ; 
      • Chaudière collective à haute performance énergétique ; 
      • Système de gestion technique du bâtiment pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, le refroidissement/climatisation, l’éclairage et les auxiliaires ; 
      • Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau ; 
      • Isolation de points singuliers sur un réseau de chaleur ; 
      • Rénovation d’éclairage extérieur ; 
      • Remplacement de véhicules par des véhicules neufs performants dans une flotte professionnelle (catégorie M1 « classique ») 
      • Installation de bornes de recharges de véhicules électriques (programme ADVENIR) 

Comment bénéficier de ces aides ?

Cet appel à manifestation d’intérêt est à destination des Aéroports de toutes tailles, engagés dans le programme EASEE par la signature d’une convention. 

Les aéroports doivent retourner le dossier de réponse avant le 7 avril 2022 en utilisant le document “Dossier de réponse” à contact@easee-aeroport.fr.

Les actions devront être mises en place ou engagées avant la fin du programme, soit le 31/12/2022. 

Tous les documents utiles concernant l’Appel à Manifestation d’Intérêt – EASEE sont disponibles sur l’espace membres du site easee-aeroport.fr. (espace documentation / ressources / Appel à Manifestation d’Intérêt).

      • Appel à Manifestation d’Intérêt EASEE
      • Dossier Réponse AMI _EASEE
      • FAQ appel à manifestation d’intérêt

Pour y accéder, vous avez dû recevoir votre code par email. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à nous solliciter par mail à contact@easee-aeroport.fr.

Webinaire : Les nouveaux leviers du programme EASEE : accéder au partage des connaissances et financer ses actions

Le programme EASEE offre un accompagnement aux aéroports pour faciliter leur intégration ou leur évolution dans la démarche Airport Carbon Accreditation (ACA) de l’ACI Europe.

Au-delà de l’accompagnement pour évaluer et piloter les émissions de GES, le programme EASEE permet également :

        • De bénéficier des retours d’expérience des autres aéroports engagés par l’échange de bonnes pratiques entre les professionnels grâce à un espace membres.
        • D’obtenir une aide financière pour la réalisation des actions de réduction des émissions de GES. Pour ce fait, l’UAF et Eco CO2 viennent de lancer un appel à manifestation d’intérêt.

Ce webinaire vous présente l’espace membres et toutes ses fonctionnalités ainsi que l’appel à manifestation d’intérêt dans le cadre du financement de vos actions pour atteindre du niveau ACA 2 ou ACA 3.

Agenda :

        • Quelles ressources sont disponibles sur l’espace membres du site EASEE ?
        • En quoi consiste l’Appel à Manifestation d’Intérêt ?
        • Comment réaliser son dépôt de candidature ?

Durée :

25-30 min de conférence + 10-15 min de questions/réponses

Conférence animée par :

Valérie VLAJCIC, Chef du programme EASEE, Eco CO2

Marie GATTI, Responsable communication, Eco CO2

L’aéroport de Bergerac décroche son accréditation ACA niveau 2

L’aéroport Bergerac Dordogne Périgord a obtenu l’accréditation ACA (Airport Carbon Accreditation) niveau 2 de l’ACI (Airports Council International), seul programme à dimension internationale de réduction des émissions de gaz à effet de serre spécifique aux aéroports.

Engagé dans le programme EASEE, l’aéroport confirme ainsi son engagement durable dans la lutte contre le changement climatique.
L’aéroport Bergerac Dordogne Périgord est engagé depuis 2020 dans le programme ACA, Airport Carbon Accreditation, programme international et volontaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre des aéroports. Cette certification marque une nouvelle étape dans l’engagement à long terme de la plateforme en matière de responsabilité environnementale.

Le niveau 2 du programme ACA, intitulé « Réduction », requiert l’élaboration d’un plan de management du carbone, assorti d’un objectif de réduction des émissions. L’aéroport doit démontrer qu’il a réduit ses émissions de carbone des scopes 1 et 2, c’est-à-dire les émissions qui sont sous le contrôle direct de l’aéroport.
Ce nouveau niveau de certification est une reconnaissance de la pertinence de la politique environnementale de l’Aéroport. Il continue désormais ses efforts dans le but d’obtenir le niveau 3 (« Optimisation »), qui nécessite d’élargir le champ d’action pour inclure les partenaires de l’aéroport dans l’effort de réduction des émissions de carbone.

« Obtenir l’accréditation ACA 2 est une reconnaissance des efforts déployés par l’aéroport afin de réduire son empreinte carbone. C’est un travail collectif, qui a nécessité l’implication de l’ensemble des équipes de l’Aéroport. », déclare Gwenvaël Ronsin-Hardy, le directeur de l’Aéroport Bergerac Dordogne Périgord.

L’aéroport Marseille Provence vise le Net Zéro Carbone à l’horizon 2030.

Romain Wino, Chef de département RSE de l’aéroport Marseille Provence témoigne de l’engagement de la plateforme aéroportuaire dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) qui vise le Net Zero Carbone à l’horizon 2030. La plateforme est déjà accréditée au niveau ACA 3, niveau Optimisation, dans la démarche internationale ACA (Airport Carbon Accreditation).

Le Net Zero Carbone pour les aéroports

L’aéroport de Marseille a décidé de d’intégrer le dispositif Airport carbon accreditation en 2014, mû par la conviction qu’il fallait adresser la question des réductions des émissions de gaz à effet de serre le plus tôt possible. 

Pour obtenir cette accréditation, de nombreuses actions ont déjà été mises en place, dont par exemple le déploiement de prises 400Hz sur tous les postes avions au contact dans le terminal 1 et 2. Dans les nouveaux projets prévus, Romain Wino cite notamment la signature de contrats d’énergie verte garantie d’origine.

Romain Wino explique pourquoi l’Aéroport Marseille Provence a choisi de viser l‘objectif du Net Zéro Carbone, soit la réduction de 90% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à une année de référence et la compensation des émissions résiduelles: « Avant la crise, la compensation était quelque chose d’assez naturelle et aujourd’hui, au regard de l’enjeu environnemental auquel le transport aérien doit faire face la compensation peut presque paraître suspecte ou alors pourrait même être considérée comme un aveu d’impuissance. Donc finalement, il nous apparaît aujourd’hui plutôt cohérent de réduire nos émissions absolues plutôt que d’atteindre la neutralité. »

Amélioration de la desserte en transport en commun de l’aéroport

Une des actions entreprises par l’aéroport Marseille Provence a été l’amélioration de la desserte en commun.

Romain Wino détaille dans son interview le rôle tenu par le gestionnaire de l’aéroport dans la sensibilisation des collectivités territoriales à cet enjeu. Il précise également les atouts économiques liés au développement des transports en commun pour desservir l’aéroport, notamment pour les lignes low cost et la réduction collective des émissions de CO2.

Mise en place d'une centrale de production thermo-frigorifique

Elément clé de la stratégie Net Zéro Carbone et dans le cadre de l’optimisation de l’axe “source stationnaire”, Marion Pires, Chargée de mission au sein du département RSE de l’Aéroport Marseille Provence, présente la nouvelle centrale de production thermo frigorifique, inaugurée en novembre 2021. 

Equipée de technologies de dernière génération, cette nouvelle centrale permet de réduire significativement les consommations énergétiques de l’aéroport Marseille Provence. Les nouveaux groupes de production de froid consomment environ 11% de moins d’électricité et la chaleur fatale issue de la production de froid est récupérée pour les besoins de chauffage des bâtiments de l’aéroport, ce qui permet de réduire environ de moitié le recours aux chaudières gaz. 

Avec la géothermie et la production d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques, cette chaudière nouvelle génération s’intègre dans un projet d’éco-système énergétique ambitieux qui permettra à l’aéroport Marseille Provence de réduire significativement son impact énergétique tout en réduisant le montant de sa facture d’énergie.

Le programme EASEE, par un accompagnement technique et financier,  facilite l’intégration dans le dispositif ACA des plateformes aéroportuaires françaises (hors COM), notamment des petites et moyennes structures. Il les aide à passer les niveaux d’accréditation, depuis l’inscription jusqu’à l’obtention du niveau 3.

Le programme EASEE est porté par l’UAF (Union des Aéroports Français) et Eco CO2 et bénéficie du soutien du ministère de la Transition écologique et solidaire. Il est financé par EDF et Gazel Energie Solutions dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

Webinaire : Quels autres programmes CEE permettent aux aéroports d’accélérer leur transition énergétique ?

Pour aider les plateformes à entrer dans la démarche ACA (Airport Carbon Accreditation), le dispositif internationalement reconnu créé en 2009 par l’ACI EUROPE, l’UAF (Union des Aéroports Français)et la société Eco CO2 mettent en œuvre un programme d’accompagnement : le programme EASEE.

Dans ce programme, nous demandons aux aéroports engagés de viser la certification ACA2 au minimum. Cette démarche nécessite de mettre en place un plan d’action de réduction qui demande aux plateformes des investissement supplémentaires.

Ce webinaire vous présente les financements complémentaires proposés dans le cadre du programme pour vous aider dans cette étape.

Nous présentons également différents programmes CEE qui peuvent être mis en place au sein de votre aéroport.

Les sujets abordés pendant la web conférence :

Quels autres programmes CEE permettent aux aéroports d’accélérer leur transition énergétique ?

Contenu :

      • Quels sont les financements EASEE complémentaires ? ​
      • Programme Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE)
      • Programme Seize​
      • Programme Advenir​

Conférence animée par :

      • Valérie Vlajcic, cheffe de projet EASEE, Eco CO2

      • Sandra Plard, cheffe des programmes CEE,Eco CO2

      • Gil Doat, chef de programme Transport – Logistique, Eco CO2

      • Manon Baudry, Cheffe de projet SEIZE, Eco CO2

Le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur témoigne sur sa transition énergétique

Aéroport Nice Côte d'Azur

Isabelle Vandrot, Chef du département développement durable et environnement du Groupe Aéroports de la Côte d’Azur témoigne sur les clés de la transition énergétique pour un aéroport. Les 3 plateformes de la Côte d’Azur sont engagées dans la démarche ACA (Airport Carbon Accreditation) et viennent d’être certifiées ACA 4+ qui est le niveau le plus élevé de l’Airport Carbon Accreditation.

 

Dans une interview Isabelle Vandrot présente quelques actions réalisées telles que le relamping, action de réduction de consommation d’énergie qu’elle conseille à tous les aéroports, quelle que soit leur taille.

Elle transmet également son expérience sur la sensibilisation au changement de comportement, indispensable pour l’acceptation des actions à mettre en place. “Les principales difficultés opérationnelles que nous avons rencontrées c’est l’acceptation en fait de la réalité de changer certaines technologies” témoigne-t-elle.  Mais si l’aéroport est confronté à des réticences sur les modifications de comportement et d’habitude, il a toujours trouvé les réponses.

Et c’est gagné quand les collaborateurs reconnaissent que toutes les actions comptent. “Il n’y a pas que des grandes avancées. On se rend compte que tous les petits gestes nous font avancer et nous permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES)” déclare Isabelle Vandrot.

L’innovation et l’ouverture à de nouvelles technologies est un aspect important de la stratégie du groupe Aéroports de la Côte d’Azur.

Charlotte  Pruvot, Chargée Air, Climat et Energie, présente dans une deuxième interview, l’installation de boîtiers à hydrogène ANTISMOG sur l’aéroport du golf de Saint-Tropez . 

Il s’agit de boîtiers qu’on installe à proximité du moteur directement reliés au système d’injection et qui permettent d’introduire une petite quantité d’hydrogène dans le mélange air-carburant. Cela améliore nettement la combustion. Cette solution permet de réduire significativement les émissions de polluants atmosphériques lorsque l’électrification n’est pas possible ou trop chère.

Isabelle Vandrot et Charlotte Pruvot conseillent à tous de s’engager avec confiance dans la transition énergétique de leur plateforme. La confiance, la sensibilisation au changement de comportement et la recherche de solutions innovantes semblent être le trio gagnant du Groupe Aéroports de la Côte d’Azur.

Isabelle Vandrot conclut par “La transition énergétique, allez-y avec la confiance. Vous ne pouvez rien perdre. Ca va vous faire gagner en crédibilité, parce qu’on est dans un univers où actuellement le monde de l’aérien et des aéroports sont très chahutés, donc on a vraiment besoin de se réancrer par rapport à cette crise du changement climatique.”