EASEE, une opportunité pour le développement durable des aéroports

Maryline Haize-Hagron, directrice des aéroports de Caen et Deauville et Julien Lebarbanchon, référent environnement de l’aéroport de Caen présentent leur expérience du programme EASEE dans le numéro de janvier/février 2021 du magazine Aéroport.

Le programme EASEE  accompagne les aéroports dans leur réduction d’impact environnemental et l’optimisation de leur performance énergétique.

« [EASEE] est une démarche qui nécessite l’adhésion de toutes les parties prenantes. Une fois obtenue, il nous appartient de dérouler la méthodologie proposée, et à cet égard je dois avouer que ce programme est particulièrement bien ficelé, il est simple à appréhender et très didactique. D’emblée, nous sommes rassurés quant à son accessibilité » déclare Maryline Haize-Hagron.

La directrice de la plateforme aéroportuaire de Caen et Deauville insiste sur le fait que ce programme est adapté aux petits aéroports : « Nous avons souvent, nous les petits aéroports, un complexe d’infériorité vis-à-vis des plateformes plus importantes ou faisant partie d’un réseau. Nous regardons leurs réalisations avec envie. Or, grâce à EASEE, nous avons l’opportunité d’élever nos standards, et ceci n’est pas sans intérêt pour nos élus. « 

Engagé dans le programme EASEE, l’aéroport de Caen – Deauville vise l’accréditation ACA 2 (démarche Airport Carbon Accreditation). Son référent environnement, Julien Lebarbanchon, reconnait que « ACA 2 n’est pas une fin en soi, ce n’est qu’une étape dans notre stratégie environnementale résolument orientée à long terme ».

Extraits issus de l’article paru dans Aéroport Le Mag – N° Janvier / Février 2021